Quid du statut de quasi-résident dans le canton de Vaud ?

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Nous connaissons bien le statut de quasi-résident genevois mais connaissons-nous le statut de quasi-résident vaudois ?

    Les critères d’éligibilité sont les mêmes que ceux du quasi-résident genevois à savoir que les revenus suisses doivent représenter au moins 90% de revenus suisses. Seule la déclaration change puisque la correction de l’impôt à la source se fait sur la base d’une déclaration d’impôt simplifiée et non sur la base d’une taxation ordinaire.

    Les personnes concernées par le statut de quasi-résident dans le canton de Vaud

    Selon les dernières informations que nous avons reçues des autorités fiscales vaudoises, sont concernés les personnes résidentes en France de nationalité suisse travaillant dans le secteur public et les frontaliers qui résident en Suisse à la semaine (frontalier semainier).

    Pour ces personnes, le statut de quasi-résident doit être demandé au plus tard le 31 mars 2020 au moyen de la déclaration d’impôts simplifiée vaudoise accompagné d’un courrier notifiant clairement cette demande.

    Nous attirons votre attention sur le fait que les frais de déplacement peuvent être demandés dans le canton de Vaud puisqu’ils ne sont pas plafonnés comme c’est le cas pour Genève, les économies d’impôt peuvent donc être très importantes.

    Romain Clapier

    Je suis le fondateur d’Allo-Déclaration Suisse, un service de déclaration d’impôts accessible à tous. Je suis expert-comptable diplômé suisse. Je connais parfaitement les problématiques suisses et françaises liées à la fiscalité des particuliers et notamment à celles des frontaliers. J'ai par ailleurs développé un service qui permet de vérifier l’exactitude des cotisations CMU (CNTFS) payées par les frontaliers.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour haut de page